Informations

Ingrédients de la cigarette

cigaretteingr

Pour ceux qui veulent encore plus de précisions

cigingrédientsdangereux

Dangers de la cigarette

La fumée de cigarettes
La fumée de cigarettes est un mix diabolique de produits toxiques.
Elle contient 4 types de substances extrêmement nocives :

1. La Nicotine

Chaque bouffée de cigarette contient une quantité suffisante de poison pour tuer un rat auquel on l’aurait injectée.
80% de la nicotine reste dans l’organisme qui inhale la fumée.
Elle affecte le système nerveux (nausées, sueurs froides de la première cigarette).
Ses effets principaux sont surtout sur l’appareil circulatoire : une accélération du rythme cardiaque de 15 à 20 pulsations/minute, une augmentation de la tension artérielle. Elle provoque un rétrécissement des artères, à l’origine d’accidents vasculaires, cardiaques et cérébraux.
Elle entraîne aussi des spasmes au niveau des petites bronches qui peuvent provoquer des problèmes respiratoires, pouvant devenir dramatiques chez les personnes sensibles aux allergies ou asthmatiques.
C’est la nicotine qui est responsable de la dépendance tabagique et de la toxicomanie qui en découle.

2. Les irritants bronchiques

Ils agressent l’arbre respiratoire :
la gorge est rouge, tuméfiée, tapissée de sécrétions.
les cils vibratiles de la muqueuse respiratoire sont paralysés par une dose infime de fumée de tabac.
Les cellules de défense de l’appareil respiratoire sont bloquées ou diminuées.
Tout cela provoque un encombrement des voies respiratoires ainsi qu’une baisse des défenses de l’appareil respiratoire contre les infections et les autres polluants de l’atmosphère.

3. Le monoxyde de carbone

Il passe directement dans le sang.
Ses effets sont comparables à ceux d’un chauffage mal réglé ou d’une fuite de gaz.
Il se combine dans le sang à l’hémoglobine, pour former la carboxyhémo-globine. Il gêne alors l’apport d’ oxygène dans le sang et les organes et provoque une sous-oxygénation entraînant des risques lors d’un effort physique.

 

4. Les carbures polycycliques

Ce sont des substances cancérigènes.
Elles sont la cause principale de cancer sur tout le trajet parcouru par la fumée de tabac :lèvres, langue , pharynx, larynx, bronches

Maladies provoquées par le tabac et la cigarette

  • La bronchite chronique

Elle est composée de 4 étapes :
1. Inflammation des voies respiratoires : pharyngite, laryngite, bronchite.
2. Essoufflement permanent : le fumeur s’essoufle très rapidement dés qu’il doit courir un peu ou monter des escaliers.

3. Invalidité respiratoire : Le fumeur devient malade chronique dégénératif dépendant d’une bouteille d’oxygène.
4. Mort par insuffisance respiratoire : La bronchite chronique tue plus de 6 000 personnes chaque année en France.

  • Problèmes respiratoires multiples

l’asthme est plus grave et plus résistant aux traitements
Les problèmes d’allergies respiratoires sont plus sévères et plus nombreux que chez le non-fumeur.
Cancer des bronches

Le risque est multiplié par 25 pour un fumeur qui consomme un paquet de cigarettes par jour.
Le gros fumeur a un risque multiplié par 50 par rapport au non-fumeur.
Plus le fumeur commence tôt, plus le risque est élevé.
Les risque est aussi très élevé pour les fumeurs passifs (partenaire, enfants, parents, collègues).

  • Cancers des voies aérodigestives supérieures

Le risque de développer un de ces cancers est multiplié par 3 lorsque le fumeur
associe le tabac et l’alcool.

  • Le cancer des lèvres
  • Le cancer de la langue du tabac à chiquer ou à priser,
  • Le cancer du pharynx
  • Le cancer du larynx
  • Cancer de la vessie

Le risque est multiplié par 2 chez le fumeur.

  • Cancer du col de l’utérus

Des taux élevés de nicotine ont été constatés dans le mucus  des femmes qui fument.
Certaines substances cancérigènes qui passent dans le sang sont excrétées au niveau du col de l’utérus.

  • Artérite des membres inférieurs

Le tabac provoque environ 90% des artérites survenant avant l’âge de 65 ans
L’arrêt du tabac est le seul moyen d’en ralentir ou d’en stopper l’évolution.

  • Angine de poitrine – Infarctus du myocarde
  • Hypertension artérielle
  • Accidents vasculaires cérébraux
  • Impuissance

La cigarette augmente d’environ 40 % le risque d’impuissance.
Si le fumeur souffre d’une autre maladie comme le diabète ou l’hypertension artérielle, le risque d’impuissance peut alors être de 90 % !
Explication de l’action de la cigarette :

Rétrécissement des artérioles gênant la circulation sanguine de la verge. (Le débit artériel est normalement multiplié par 10 au moment de l’érection).
Difficulté de remplissage des corps caverneux par atteinte des muscles lisses.
Athéromes des artères terminales de la verge.
Les troubles de l’érection provoquées par ces différentes lésions peuvent apparaître dès l’âge de 25 ans.

  • gingivites inflammatoires

augmentent le risque d’infection et provoquent une haleine fétide.
favorise les caries

Symptômes éventuels de sevrage tabagique

Voici une petite liste de symptômes que vous pouvez ressentir lorsque vous arrêtez de fumer. Ils sont inoffensifs, juste désagréables et passent plus vite lorsqu’on est bien préparé.

Étourdissement
1 à 2 jours

La quantité d’oxygène dans le sang étant plus élevée que celle trouvée dans le sang du fumeur, cela provoque un état similaire à de l’hyperventilation.
Cet état passe très rapidement et n’est pas dangereux.

Fatigue

2 à 4 semaines

Le corps doit se désintoxiquer et s’habituer à nouveau à être sain. Cette adaptation crée une fatigue temporaire que vous pouvez facilement surmonter en dormant assez et en mangeant sainement (fruits et légumes à gogo)

Insomnie

2 à 3 semaines

Le stress provoqué par le changement de vie et d’habitude peut provoquer certains dérèglements du sommeil. L’auto-hypnose et la relaxation sont des armes fatales contre les problèmes d’insomnies.

Toux

Environ 2 à 3 semaines

Les cils vibratiles n’étant plus paralysés, ils peuvent maintenant faire leur travail d’évacuation et de désintoxication. Cela peut provoquer une toux qui passe toute seule dès que le système respiratoire est sain à nouveau.

Constipation

3 à 4 semaines

Le corps doit s’adapter à l’absence de nicotine et a parfois besoin de quelques semaines pour retrouver son rythme naturel. Pour remédier au problème, une alimentation riche en légumes, en fruits et en fibres est souvent suffisante. Le sport est aussi un remède miracle à ce petit problème.

 

Fringales

Premiers temps

Les sens fonctionnent à nouveau et manger devient un délice car le goût et l’odorat permettent enfin d’apprécier les mets entièrement.
La meilleure manière de ne pas subir les fringales et leurs effets est de préparer des alternatives comme des fruits ou légumes coupés et prêts à être mangés et boire beaucoup d’eau.

 

Envies furieuses de fumer

de temps en temps

Les envies furieuses sont des envies qui surviennent subitement et repartent tout aussi rapidement qu’elles sont arrivées. Vous trouverez de nombreuses alternatives, astuces et trucs pour affronter et surmonter ses envies dans le livre SAFE et sur cette page.

 

Irritabilité

1 à 2 semaines

Le fait d’avoir l’impression d’avoir abandonné quelque chose (la cigarette est souvent considérée comme une récompense) peut provoquer une irritabilité dans les premiéres semaines. Cela passe très rapidement au fur et à mesure que vous ressentez les bienfaits de votre nouvelle vie SAFE.